3 activités Montessori à réaliser en extérieur

montessori extérieur

Les beaux jours approchent à grands pas ! Ce sera le moment pour trouver de quoi occuper les enfants, que ce soit dans le confort de votre maison ou en extérieur. Si vous avez épuisé toutes vos ressources indoor, pas de panique ! Vous avez toute une nature à faire découvrir par vos petits explorateurs. Et si jamais vous avez déjà parcouru parcs et aires de jeux de votre ville, il vous reste encore une solution : les activités Montessori à pratiquer en extérieur.


La nature offre d’infinies possibilités pour favoriser l’éveil cognitif et émotionnel des tout-petits. D’autant plus que Maria Montessori elle-même, l’inventrice de la méthode Montessori, recommande vivement d’inciter les enfants à côtoyer la nature pour pouvoir en apprécier l’ordre, l’harmonie et la beauté. Top 3 des activités Montessori à pratiquer absolument en extérieur.
 

Une activité Montessori, c’est quoi ?

Développée en 1907 par la pédagogue italienne Maria Montessori, la méthode Montessori est avant tout une pédagogie qui s’inspire des observations et découvertes de son inventrice. Il s’agit, en fait, d’une approche éducative globale qui s’applique de la naissance à l’âge adulte. En effet, quels que soient leurs milieux culturels et leur niveau de vie, tous les enfants sont doués de capacités universelles qui leur permettent de se développer grâce aux connaissances qu’ils acquièrent au quotidien.
Une particularité de la méthode Montessori est qu’elle satisfait le besoin fondamental des enfants : apprendre, découvrir et surtout faire quelque chose par eux-mêmes. Elle suscite la confiance en soi et l’épanouissement individuel, tout en donnant au tout-petit l’autonomie pour pratiquer une activité par lui-même, à son rythme et au moment où il est disposé à le faire.
Si les jouets sont évidemment de première importance dans la pédagogie Montessori, celle-ci accorde également une place aux activités du quotidien. Ainsi, même le simple fait de se laver les mains, de ranger sa chambre ou de faire la vaisselle pendant une journée Montessori procure à l’enfant tous les avantages de la pédagogie.
Outre les activités de la vie pratique, d’autres occupations sont davantage orientées vers le côté cognitif, comme le fait de trier des objets par couleurs, de reconnaître les goûts des aliments ou encore leurs odeurs. Il existe également toute une panoplie d’activités qui favorisent le développement de l’esprit scientifique de l’enfant, comme les mathématiques, la géographie… Ainsi, nombreux domaines sont couverts par la pédagogie Montessori, mais il est essentiel que toutes les activités d’apprentissage s’appuient toujours sur du concret. C’est la raison pour laquelle les pédagogues promoteurs de la méthode Montessori recommandent d’utiliser un matériel. Celui-ci permettra à l’enfant d’appréhender l’aspect et le fonctionnement des objets ou de la nature.
 

 

Activité 1 : jouer en pleine nature

Les activités en pleine nature sont indispensables pour le développement des enfants, car, comme disait Maria Montessori, « aucune description, aucune image d’aucun livre ne peut remplacer la vue réelle des arbres dans un bois, avec toute la vie qui se déroule autour d’eux ». Vous pouvez déjà commencer par rassembler vos enfants dans un parc ou dans une petite forêt pour observer les insectes (les tout-petits adorent contempler le mouvement des insectes). Au cours de la nuit, vous n’avez qu’à réunir vos enfants dans le jardin pour observer les étoiles. Pour cela, n’oubliez pas les couvertures et repérez au préalable un endroit confortable pour contempler le ciel. Pour d’autres activités Montessori sur le thème de la nature, c’est par ici !
 

Activité 2 : le jardinage

Prendre soin de l’environnement extérieur (que ce soit le jardinage, le ratissage ou l’arrachage des mauvaises herbes), est une activité enrichissante à laquelle les enfants adorent participer. Qui plus est, cette activité est parfaitement dans les cordes des tout-petits, tandis que le jardin peut facilement devenir une activité familiale. Pour réussir votre séance Montessori, pensez seulement à adapter les tâches aux capacités de chaque enfant.
Certes, vous n’avez peut-être pas les moyens d’embaucher un paysagiste pour créer un bel environnement Montessori dans votre jardin. Mais quelques investissements simples et peu coûteux suffisent, tels que l’achat d’une pelle, d’un bac et de quelques pots de fleurs.

 


 

Activité 3 : le bac sensoriel

Le principe du bac sensoriel est assez similaire à celui du mur sensoriel, à la différence qu’il offre un monde de découverte sensorielle dans une boîte. Participant à l’éveil de l’enfant, il permet à celui-ci d’apprendre, d’expérimenter et de jouer en toute autonomie. Tout droit sorti de l’imagination de Maria Montessori, le bac sensoriel propose donc toute une myriade de découvertes que ne manqueront pas de repérer les petits explorateurs en herbe.
Le fonctionnement du bac sensoriel est simple : rassembler dans un bac toute une collection d’objets en respectant un thème défini. Cela permettra ensuite d’attirer l’attention de l’enfant sur les éléments qui composent ce thème, tel que l’auto, les dinosaures, une couleur, etc
Pour commencer, proposez à l’enfant dont vous êtes responsable une promenade en forêt ou encore dans un parc. Puis, emmenez-lui partir à la recherche de tous les éléments qui lui font penser à ce thème précis. Par exemple, si vous prenez l’été comme thème, questionnez l’enfant s’il voit quelque chose autour de lui, qui n’apparaît qu’en été. À chaque élément trouvé, demandez-lui de le nommer : si l’enfant a trouvé un fruit, demandez-lui comment s’appelle celui-ci, de quel arbre il vient, ou encore quels sont les animaux qui peuvent le manger. Toutes ces interrogations vont contribuer au développement de l’enfant, à son éveil ainsi qu’à sa curiosité. Pour varier les choses, collectez autant d’éléments différents que possible. Et chaque trouvaille, aidez l’enfant à placer l’élément recueilli dans le bac sensoriel. En tout cas, n’essayez pas de « contrôler » l’activité de l’enfant car le principe de la pédagogie repose sur la manière d’aider le tout-petit à faire seul