Comment aménager la chambre de votre enfant en chambre Montessori ?

aménagement chambre montessori

La pédagogie Montessori encourage l’indépendance et l’autonomie de l’enfant. Pour réussir à aménager une chambre Montessori, aucun détail ne doit être négligé. Le coin sommeil, l’aire de jeux et le dressing doivent être pensés de manière à créer un environnement adapté et sécurisé. Voici quelques conseils.

 

Une chambre idéale selon l’approche Montessori

La chambre idéale d’après la pédagogie Montessori doit allier confort, sécurité et surtout liberté. En effet, l’autonomie de l’enfant sera favorisée lorsque sa chambre est aménagée de manière à lui permettre d’être libre dans ses mouvements. Chaque élément de la pièce doit être choisi minutieusement afin de lui permettre de faire de multiples activités tout seul. Dans cette pièce, l’enfant va pouvoir explorer son entourage par lui-même. Il y jouera seul sans supervision et devra s’endormir de lui-même. Le mobilier doit ainsi être pensé pour lui. Ses livres et ses jeux doivent être facilement accessibles. Toutefois, la pièce doit être désencombrée en stockant les jeux inutilisés en hauteur.
Idéalement, la chambre Montessori doit être à la fois esthétique, sobre et épurée. Les matériaux, les formes et les couleurs devront être étudiés afin de lui offrir un environnement agréable, mais confortable. L’attention de l’enfant ne doit pas être portée sur de multiples couleurs trop attrayantes. La chambre doit être sécurisée pour permettre à l’enfant de l’explorer tranquillement. On utilise par exemple des cache-prises. Par ailleurs, les espaces doivent être différenciés et adaptés à l’âge de l’enfant.
N’hésitez pas à consulter des sites spécialisés dans la deco enfant pour vous inspirer davantage.

 

Un espace sommeil évolutif et accessible

Pendant les trois premiers mois de l’enfant, la deco Montessori privilégie l’utilisation d’un couffin assez large comme coin sommeil.
Ensuite, l’enfant devra dormir le plus proche possible du sol. Un matelas posé directement au sol, non seulement, minimisera les risques de chutes, mais aussi lui permettra de se lever tout seul et d’y accéder facilement. De cette manière, il apprendra à réguler son sommeil par lui-même.
Selon l’approche Montessori, avec un lit à barreaux, les escalades sont tentantes, la vue de l’enfant est gênée et le sentiment d’être enfermé est présent.
À partir de trois ans, un lit classique peut être aménagé. Les lits superposés ou mezzanines sont, toutefois, déconseillés, car ils ne permettent pas à l’enfant d’aller facilement aux toilettes.

 

chambre montessori

 

Un espace d’éveil adapté à chaque âge

Pour développer sa motricité, l’approche Montessori conseille l’aménagement d’une aire de jeux bien définie. Pendant les trois premiers mois de l’enfant, un tapis à la fois moelleux et neutre sera installé. Comme à cet âge, les bébés aiment s’observer dans le miroir, on peut en installer à proximité du tapis.
À partir de trois mois, des hochets peuvent être mis à la disposition de l’enfant. Toutefois, chaque hochet doit avoir sa propre fonction : un pour la musique et un autre pour la lumière par exemple. Par ailleurs, l’approche déconseille de submerger l’enfant d’informations en lui donnant des tas de jouets en même temps. Un matelas rigide, pour lui permettre de renforcer son dos, et un miroir peut être installé. Une barre de rideau, fixée aux alentours du miroir, l’aidera à se relever facilement.
Quand l’enfant commence à marcher, une petite bibliothèque remplie de livres facilement accessibles peut être installée. Les jeux et autres activités devront être disposés à sa hauteur. Un tapis délimitera cet espace d’éveil. Des paniers pourront être placés sur des étagères pour lui permettre d’apprendre à ranger.
 

Un dressing pour laisser l’enfant s’entrainer

Pour que l’enfant s’habille tout seul, une penderie ou une armoire adaptée à sa taille sera installée. L’accès aux tiroirs doit être facilité. Étiquetez-les en utilisant des images pour lui permettre de savoir leurs contenus. Un panier, placé à côté, lui permettra de ranger ses chaussures. Toutefois, pour ne pas le déstabiliser, l’approche Montessori ne conseille pas de mettre tous les vêtements à sa disposition. Les quelques habits qui lui sont accessibles devront être choisis en fonction de la météo et des activités.