Blog

Pourquoi acheter un mobile Montessori pour mon enfant ?

mobile Montessori

Le bébé, à la naissance, est incapable d’attraper des objets. Il a néanmoins une grande soif de découverte. Il tente de tout observer dans son environnement immédiat. Le mobile Montessori est un outil imaginé par Maria Montessori pour satisfaire à la curiosité de l’enfant. C’est une sorte de jeux d’observation qui répond aux capacités cognitives et affectives des petits enfants.

 

Qu’est-ce que le mobile Montessori ?

Maria Montessori a conçu différentes sortes de jeux ainsi que de matériels éducatifs et sensoriels. Elle s’est inspirée des travaux d’artistes, de médecins, et autres éducateurs dont les recherches et les travaux conduisent vers une finalité pédagogique. Le mobile Montessori est adapté en particulier aux capacités cognitives des petits enfants.

Grâce aux mobiles, le bébé développe toutes ses capacités visuelles. Il fait la nette distinction entre les détails, les couleurs et la profondeur. Comme réponse à la stimulation visuelle, le bébé va stimuler son corps plus rapidement.

Les mobiles sont d’une aide majeure à sa concentration. Le mobile de Montessori est préféré au mobile classique pour maintes raisons. Il accompagne de bout en bout le développement de l’enfant. Ce développement se passe mieux pour le bébé. C’est une sorte de mobiles qui se met à tourner dès qu’on l’active. L’enfant ne se rend pas compte que le mouvement enclenché est artificiel. Avec un mobile classique, l’enfant s’étonne que le mouvement s’arrête de tourner d’un coup. Il pourra se mettre à pleurer en conséquence. Le mobile musical et lumineux sollicite un peu trop l’enfant qui finit souvent par s’en lasser.

En revanche, l’usage des mobiles sur une longue période amène le cerveau à produire du cortisol. Cet hormone du stress est libérée dans le corps et va à l’encontre de la pedagogie Montessori. L’idéal est de rester près de l’enfant pour l’observer. Dès qu’il commence par tourner la tête ou à s’agiter, il faut stopper immédiatement l’activité.

 

Les différents types de mobile

La pédagogie Montessori expose 5 types de mobiles.

Il s’agit du mobile de Munari, du mobile des octaèdres, du mobile de Gobbi, du mobile des danseurs, et du mobile figuratif. Chacun de ces mobiles est proposé suivant l’âge de l’enfant. Ils doivent être placés à une hauteur de 25 cm du bébé afin qu’il puisse bien les distinguer. On lui propose le suivant quand il se désintéresse d’un mobile. Les mobiles sont proposés à l’enfant de façon progressive dans cet ordre.

Le mobile de Munari est adapté aux capacités visuelles d’un nourrisson. Son usage doit se faire dans un temps limité. La vue du bébé est un peu trouble voire instable. Il va distinguer néanmoins assez tôt les contrastes. Le mobile de Munari apporte de véritables contrastes entre le noir et le blanc. Cela permet de fixer la vue du nourrisson sur un point précis. Il suit les mouvements naturels d’air qui font bouger le mobile. Il va porter son intérêt sur les différentes proportions et formes des éléments de même que sur leur équilibre.

Le mobile des octaèdres est recommandé pour le nourrisson âgé de 6 semaines au moins. A cet âge, il n’a pas la capacité de distinguer les teintes similaires. Il fait certes une démarcation entre les couleurs vives. Le but de ce mobile est de lui permettre une meilleure observation des couleurs et un apprentissage sur les volumes.

Le mobile de Gobbi est à présenter à un enfant dont l’âge varie de 2 à 3 mois. Il distingue à cet âge les différentes nuances de couleurs. La pedagogie Montessori recommande de lui proposer un dégradé de la même couleur en partant du foncé au plus clair. L’enfant va se mouvoir et essayer de toucher les boules de couleur qui sont suspendues du bout des doigts.

Le mobile des danseurs est un mobile pour les bébés de 3 à 4 mois. Ceci constitue un véritable pas vers la représentation figurative. C’est un mobile réalisé à partir du papier holographique ou irisé. Il s’active au moindre mouvement d’air. Il donne à l’enfant l’impression que des personnages dansent. Il cherche du coup à les imiter. Le mobile figuratif plonge l’enfant dans un univers réel composé des oiseaux, des papillons et des insectes.

Et pour tout savoir, nous vous conseillons ce livre disponible sur Amazon :

Les règles d’usage des mobiles

Les mobiles proposés par Maria Montessori peuvent être conçus par soi-même ou acquis sur le marché. Le nourrisson a un champ de vision dès la naissance, assez limité. Sa vision est à 20 voire 30 cm. Elle s’améliore progressivement et il faut donc s’en tenir compte. Le mobile est à placer juste au niveau de la poitrine du bébé. Dans le but de choisir un parfait emplacement, il est recommandé de s’allonger à la place et de réaliser des essais. L’objectif est de permettre au bébé de profiter réellement de son mobile avec une bonne position du cou et du dos. Le mobile est à accrocher dans l’espace dédié aux activités du bébé et non au-dessus du lit. Il ne faut en aucun perturber l’endormissement du bébé.

 

N’oubliez pas que cet objet qui fait aussi partie des éléments essentiels de l’apprentissage Montessori.

Aucun commentaire


Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *